skip to Main Content
Du nouveau cet automne!
La Spiritualité Démystifiée!

La spiritualité démystifiée!

Renouer avec ce moyen puissant pour revenir à soi

Vous considérez-vous comme un être spirituel? Si votre réponse est non, sachez que je vous comprends. J’ai longtemps mis de côté ma dimension spirituelle, ayant la croyance que la spiritualité était liée à un Dieu quelconque. J’avais beaucoup de difficulté à croire en plus grand que moi et à demander à quelque chose d’invisible de soulager mes douleurs.

Au fil de mes expériences personnelles et professionnelles, j’ai toutefois découvert la spiritualité incarnée, c’est-à-dire branchée sur soi. Dès lors, tout cela me semblait beaucoup plus accessible et tangible, car je ne me reliais plus à un monde invisible. Je me connectais à moi.

Le mythe de la spiritualité

Ainsi, trop souvent, nous associons la spiritualité à la religion. Combien de fois ai-je entendu « je ne crois pas en un Dieu », « je ne suis pas spirituel, car je suis athée », etc., ce que je respecte fondamentalement. Toutefois, sachez que la religion est en fait une manifestation de notre spiritualité, c’est-à-dire une façon bien à nous de la pratiquer.

La spiritualité est en fait une expérience personnelle qui nous permet de connecter avec soi pour s’épanouir pleinement en cohérence avec notre essence.

Il vous appartient de choisir comment vous désirez la vivre et la mettre en pratique. Pensez à une activité qui vous fait du bien et qui vous permet de vous recueillir, comme une marche en nature, la méditation, la musique, les voyages, le yoga ou tout autre sport, un bain moussant, un bref moment de silence, etc.

Suis-je un être spirituel?

Est-ce qu’il vous arrive de vous poser les questions suivantes :

  • Pourquoi je vis cette épreuve?
  • Pourquoi je traverse encore cette même difficulté?
  • À quoi ça me sert tout ce que je fais?
  • Pourquoi suis-je ici? Où est ma place? Suis-je là où je devrais être maintenant?

En fait, ces questionnements qui relèvent d’une recherche de sens (cette fameuse quête) sont une manifestation de votre moi intérieur profond. Dès que nous nous arrêtons pour porter un regard sur nous (comme nos sensations, nos sentiments, nos émotions, nos insatisfactions, nos aspirations ou nos rêves), nous nous ouvrons à notre vie intérieure : il s’agit là de notre dimension spirituelle.

Question de mettre un peu de visuel sur ce concept, je vous présente un tableau qui distingue trois des dimensions humaines : le physique, la personnalité et la spiritualité.

Tableau

Donc qu’est-ce que la spiritualité?

  1. C’est lié à l’être : il s’agit de notre partie lumineuse, de notre essence, de l’existence de notre moi véritable.
  2. C’est une connexion profonde avec soi : cette connexion que nous expérimentons nous permet de cultiver une vie intérieure et une relation intime avec nous-mêmes.
  3. C’est notre intuition : cette dernière découle en fait d’une capacité à ressentir et à être à l’écoute de soi pour se laisser guider par un sentiment instinctif issu de notre vérité intérieure.

Les bienfaits de s’ouvrir à sa spiritualité

  • Il s’agit d’une clé importante pour accueillir les épreuves souffrantes et vivre un apaisement.
  • Elle permet de transformer notre état intérieur (par exemple nos sensations corporelles).
  • Elle favorise le lâcher-prise.
  • Elle permet de développer une cohérence avec son Moi
  • Elle favorise l’amour de soi.

Des moyens pour s’ouvrir à sa spiritualité

  • S’offrir des moments d’arrêt : tant que nous sommes sur le pilote automatique en enchaînant une tâche après l’autre, il est impossible de se connecter à sa dimension intime.
  • S’exercer à s’observer : prenez le temps d’écouter vos signaux physiologiques, d’observer comment vous vous sentez dans votre corps. Il s’agit de prendre conscience de ses réactions physiques dans des situations précises (par exemple, sa respiration, la vitesse des battements de son cœur, les tensions dans son ventre ou ses épaules, la sensation d’étouffement ou de plénitude). Le corps est une porte d’entrée pour établir un contact avec soi. Alors, exercez-vous chaque jour à vous y arrêter, faites un « scan ».
  • Tenir un journal personnel : Un journal est un bon moyen pour déposer nos états d’être, notre ressenti, nos rêves et nos aspirations. Il permet de nous relire et de faire des liens ou de constater notre évolution. Il permet aussi de noter nos observations. Si vous n’aimez pas écrire, dessinez ou collez-y des images, des photos, des symboles qui vous font vibrer, qui vous appellent ou qui représentent votre état du moment. Ne faites qu’indiquer que quelques mots-clés qui vous montent au moment de votre création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top